Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

La Nouvelle Ligne

Civil War (film)

Guerre civile Une guerre civile ravage les Etats-Unis dans un futur certes indéterminé mais qui paraît proche au spectateur au vu de la mise en scène. Un président dérangé embusqué dans la Maison Blanche fait usage de la force contre des troupes rebelles engagées par le Texas et la Californie, les Forces de l’Ouest. Dans cet univers dystopique, le réalisateur Alex Garland aborde le thème selon le mode du road movie, où nos héros, une équipe de grands reporters, gagnent le quartier-général des forces rebelles avant qu’elles ne donnent l’assaut sur la capitale fédérale. Road movie, un film dépourvu de narration Le propre du road movie est de reposer sur un scnérario léger tandis que le spectateur se laisse porter par les déplacements dans l’immensité de l’Amérique. Effectivement, le film n’explique pas quelles sont les causes de cette guerre civile mais se borne à l’étaler aux yeux du spectateur, comme…

Roxanne de Bastion: le pianiste de Budapest

Le pianiste de Budapest Il est des objets qui, dans les familles, remplissent la fonction de passeurs de mémoire. Au sein de la famille Bastyai Holtzer, appelée depuis de Bastion, un piano remplit ce rôle et dont la chanteuse et compositrice britannique Roxanne de Bastion assure aujourd’hui la garde. Selon la tradition familiale, Aladar, l’arrière-grand-père de Roxanne l’avait offert à Katica Schwartz à l’occasion de leurs fiançailles en 1905. En l’an 2000 meurt Richard, le père de Roxanne ; parmi les objets qu’il laisse, ou mieux qu’il lègue, figurent des lettres, des photos, des partitions et surtout des enregistrements réalisés par son père Stephen (fils d’Aladar, grand-père de Roxanne donc) qui avait été un musicien et un compositeur célèbre dans la Hongrie d’avant-guerre. Assise devant son piano Blüthner, Roxanne de Bastion entreprend de mettre par écrit les enregistrements de son grand-père, István, devenu Stephen, autrefois le pianiste de Budapest. En Hongrie,…

Le Retour des Conservateurs

Yoram Hazony Le résultat des dernières élections européennes fournit l’occasion de s’interroger sur la pensée politique qui anime les dirigeants de la droite, parfois appelée droite nationale en Europe, Victor Orbán, Giorgia Meloni, Marine Le Pen, mais aussi bien entendu Donald Trump aux Etats-Unis. Influent penseur d’économie politique, Yoram Hazony livre en 2022 un essai, Conservatism, a Rediscovery, consacré à la tradition conservatrice, qui fournit en quelque sorte la base théorique aux différents mouvements évoqués ci-dessus. Yoram Hazony, la Redécouverte du Conservatisme Hazony retrace en un premier temps la tradition conservatrice en Angleterre et aux Etats-Unis, se fondant notamment sur les écrits d’Edmund Burke au XVIIIe siècle. Ensuite, l’auteur établit une distinction entre le conservatisme et le libéralisme universaliste, dont il situe les racines chez les philosophes des Lumières. Il entend mettre fin à ce qu’il estime être la confusion née de la diffusion du libéralisme universel à partir des…

Débarquements

Débarquement de Normandie Je reviendrai « Je reviendrai » avait déclaré le Général américain Douglas MacArthur lorsqu’il avait été contraint de fuir les Philippines face à l’invasion japonaise en mars 1942. Lorsqu’il fut effectivement de retour en octobre 1944, il n’était pas seul : les caméras et les photographes étaient là eux aussi pour capturer l’instant où le général de 64 ans, les pieds dans l’eau, était descendu de sa péniche de débarquement. Dans la guerre du Pacifique, les Américains se voient confrontés à la nécessité de reconquérir un territoire fragmenté, des îles Salomon à Okinawa. La géographie leur impose de mettre au point la technique du débarquement amphibie, qui combine des forces navales et de terre sous la protection de l’aviation. Sur le plan logistique, ces opérations se révèlent d’une complexité inconnue jusqu’alors, dont les Américains acquièrent la maîtrise et qu’ils appliquent ensuite en Afrique du Nord, en Sicile, à Anzio, en…

Les Alpinistes de Staline

Cédric Gras Le mot nous vient du latin, nous dit le Larousse, exploration, l’action d’explorer une contrée, un lieu, de les parcourir en les étudiant. De tout temps, l’homme explore les terres, les mers les cieux. En 1906 et 1907, à Krasnoïarsk, en Sibérie, sur les rives du fleuve Ienisseï, naissent deux frères, Vitali et Evgueni Abalakov ; ils seront les explorateurs des cimes de l’immense Union Soviétique, au Caucase et en Asie Centrale. Car dans la jeune URSS des années 30 du siècle passé, tout est politique ; or l’alpinisme est un sport bourgeois, qui exige un matériel abondant et qui par définition requière les moyens financiers de pouvoir se déplacer ; c’est l’alpinisme des touristes anglais en Suisse à la fin du XIXe siècle. Or, il s’avère que Lénine avait vécu en exil en Suisse avant la Révolution bolchévique ; et si Lénine avait pu nourrir ses projets…

Le Club des petits Etats

Armen Sarkissian, un plaidoyer en faveur des petits pays Ancien premier ministre et président de la République d’Arménie, Armen Sarkissian passe en revue onze [1] petits pays, dont la plupart ont su assurer avec succès leur prospérité économique mais plus encore développer un modèle de société qui leur convienne. Sarkissian se défend de vouloir écrire un livre académique et à ce titre ne propose pas de définition formelle de ce qui constitue un petit pays, même s’il suggère une limite supérieure à la population de l’ordre de 15 millions d’âmes. Les petits, une liste arbitraire Sur la base d’une liste forcément arbitraire, l’auteur s’interroge sur les points communs que ces pays entretiennent entre eux, une naissance parfois traumatique, une diplomatie agile, la mise en œuvre d’une politique pragmatique qui fasse l’objet d’un large consensus. A première vue, il est davantage aisé de souligner les différences : certains sont dotés de vastes…

L’Âme des Peuples – L’histoire sans fin

Belgique, l’histoire sans fin En des temps reculés, au terme de son service militaire, La Nouvelle Ligne avait prêté serment en qualité de sous-lieutenant selon la formule : « Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du Peuple belge ». Quel est donc ce peuple belge ? Publiée par les Éditions Nevicata, la Collection Âme des Peuples se propose de livrer au lecteur une clé de compréhension d’un pays, d’une région ou d’un peuple, qui ne soit ni un livre savant ni non plus un guide de voyage. Dirigée par Richard Werly, journaliste suisse établi à Paris, elle célèbre cette année son 10e anniversaire avec la parution au printemps 2024 d’un ouvrage consacré à la Belgique, qui reprend la formule de la Collection, un essai suivi de trois entretiens menés par l’auteur. A la recherche de l’âme belge Grand reporter, journaliste spécialisé de l’actualité belge et internationale, François Janne…

L’art lyrique italien

L’art lyrique italien « Transmise oralement d’un professeur à son élève, cette pratique encourage la cohésion collective et la mémoire socioculturelle. Elle est un moyen d’expression et de dialogue intergénérationnel, sa valeur culturelle est reconnue aussi bien au niveau national qu’international »,  Derrière ce jargon sans âme, il convient de reconnaître et de saluer la décision par l’UNESCO en décembre dernier d’inscrire l’art lyrique italien au patrimoine immatériel de l’humanité. La Nouvelle Ligne soulève son calice joyeux face à cette décision, que la beauté du bel canto fleurisse. Elle en profite pour mener l’enquête sur le lien particulier qui lie l’art lyrique et la langue italienne. La naissance de l’opéra Par convention, on attribue à l’année 1607, date de création de l’Orfeo de Claudio Monteverdi, la naissance de l’opéra tel que nous le connaissons depuis lors. L’humanité n’a pas attendu Monteverdi pour apprendre à chanter, que ce soient des berceuses, des chants…