Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Via Francigena – récit d’un parcours de Lausanne à Rome

Partager l'article

La Nouvelle Ligne signale à l’attention de ses lecteurs la parution ces jours derniers de ce petit ouvrage de qualité dû à la plume de Dominique de la Barre. Belge de l’étranger, naturalisé suisse, il a parcouru la Via Francigena de Lausanne à Rome en 2013 et 2014. La Via Francigena, la Voie des Francs désigne ce faisceau d’itinéraires par lesquels les Francs étaient descendus en Italie au VIIIe siècle et aujourd’hui élevé au rang d’itinéraire culturel européen par le Conseil de l’Europe.

Connu pour son blog (https://blogs.letemps.ch/dominique-de-la-barre/), l’auteur, qui a grandi à Rome il y a un demi-siècle, livre ici d’une plume élégante le récit de ce pèlerinage, selon ses propres mots, ce qui fait de la marche une démarche. On y croisera tout autant les immigrés italiens en Suisse, Rajiv, le nouvel immigré indien en Italie qu’une princesse issue de la noblesse noire et un prêtre de cour.

La Via Francigena est ce lieu où se rencontrent la géographie et l’histoire, le long duquel les cathédrales gothiques s’égrènent comme les grains d’un chapelet et où des palais baroques resplendissent comme un ostensoir de tous leurs feux. On y ressent, nous dit l’éditeur en quatrième de couverture, toute l’admiration et l’enthousiasme avec lesquels l’auteur nous conte l’histoire riche et tumultueuse de cet itinéraire millénaire. Récit de voyage où se mêlent des souvenirs personnels, les Itinerrances invitent le lecteur à se lever de bonne heure et à emboîter le pas à l’auteur et à découvrir avec enchantement les marques de notre propre culture.

Dominique de la Barre, Via Francigena : Itinerrances sur le chemin de Rome, Editions Nevicata, 2021, 164 pages

On pourra se procurer Via Francigena : Itinerrances sur le chemin de Rome en librairie, mais aussi chez l’éditeur (https://editionsnevicata.be) ou encore en ligne (www.fnac.com, www.amazon.fr, www.payot.ch) et enfin en format Kindle.

ISBN 978-2-87523-185-7

4 Commentaires

  1. Andrea Andrea 28 novembre 2021

    On ne peut rencontrer que de bonnes personnes en chemin sur la via francigena.

  2. didier de cezac didier de cezac 13 mars 2022

    Bonjour monsieur
    Merci pour ce livre qui me conforte dans mon envie de faire la via francigena.
    Vos références historiques sont très intéressantes.
    Votre dédicace à Alain de Dieuleveult nous a intrigue et ravi car c’est un grand oncle du côté de ma femme.

    • Dominique de la Barre Dominique de la Barre Auteur de l’article | 13 mars 2022

      Cher Monsieur, je vous remercie de ce commentaire, qui a fait par ailleurs l’objet d’un article flatteur dans Le Figaro du 5 mars sous la plume de Bertrand de Saint-Vincent.Je ne puis bien entendu que vous encourager à vous élancer à votre tour le long de la Via Francigena. Quant à Alain de Dieuleveult, un homme pour qui l’enseignement relevait de la vocation, il a été notre exceptionnel professeur d’histoire-géo au Lycée français Chateaubriand de Rome de 1970 à 1976, et nous a inculqué le goût de la curiosité en matière historique et culturelle. Aussi, cette dédicace trouve-t-elle pleinement sa place. Bien plus, sans lui, je ne serais pas l’homme que je suis aujourd’hui. Je suis du reste resté lié avec l’un de ses fils, Manuel. Par ailleurs, puisque vous appréciez mon livre, je vous ai envoyé une invitation à suivre mon blog, La Ligne Claire (https://blogs.letemps.ch/dominique-de-la-barre/), que vous êtes bien entendu libre d’accepter ou de refuser. Enfin, si d’aventure vous êtes à Paris le 21 mai, sachez que j’y dédicacerai mon livre à l’occasion du Forum des Chemins qui se tiendra au 104 rue de Vaugirard. Cordialement, Dominique de la Barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *